RÉSIDENCE DAOUST-CHARLAND - ADHOC Architectes

RÉSIDENCE DAOUST-CHARLAND

CATÉGORIE : Résidentiel – Unifamilal

 ÉCHELLE : S

 STATUT : Complété

 LOCALISATION : Rang Giroux, Mirabel, Qc, Canada, 45°42’2.41″N, 74° 3’6.06″O

La résidence DAOUST-CHARLAND renvoie à nos racines et appelle un retour à la terre. Empreinte de rusticité, elle réinterprète à sa manière le paysage vernaculaire et agricole québécois et s’y implante comme on le faisait autrefois. De loin, de par la multiplicité des volumes du projet, en plus de la forme vernaculaire de la construction en bois avec ses ouvertures et sa toiture métallique ondulée, la résidence rappelle la ferme traditionnelle. Cette implantation fragmentée, à l’image des bâtis agricoles, permet de préserver certaines vues et participe à diminuer l’impact de la construction sur le milieu. La commande consistait à concevoir une maison sans prétention, paisible et en dialogue avec le paysage, pour une famille de trois – mais bientôt quatre – qui souhaitait recevoir convivialement famille et amis. Instinctivement, le programme s’est ainsi divisé en deux zones complémentaires, sur le même niveaux, pouvant accommoder la famille et leurs besoins; formant ainsi un volume de jour et un volume de nuit.

Dans le volume de jour, vaste, lumineux et ouvert sur l’érablière et les terres arables, se trouve l’ensemble des espaces communs. C’est ici que l’on cuisine, que l’on reçoit, qu’on fête et que l’on partage des moments à plusieurs. Sous un plafond cathédrale, on y trouve ainsi la salle à manger, la cuisine ainsi que le salon. Dans le volume de nuit, plus modeste et privé, se trouve l’ensemble des chambres, un bureaux ainsi que la salle familiale. C’est une occasion pour se retrouver en famille! Ces deux volumes s’articulent autour d’un volume fonctionnel intérieur dirigeant systématiquement le regard vers le paysage. Le projet propose des espaces lumineux, ouverts et confortables où des détails inspirés de techniques artisanales sont judicieusement dosés et intégrés à une conception architecturale résolument contemporaine. Un équilibre entre rusticité et modernité est constamment en œuvre. La résidence est entièrement construit avec des matériaux durables et locaux, ce qui lui assure sa pérennité tout en renforçant son caractère vernaculaire.

 

COLLABORATEURS

Jean-François St-Onge / directeur artistique

François Martineau / directeur technique

Etienne Coutu Sarrazin / architecte